• La résolution a été présentée par le groupe sur la santé mondiale et la politique étrangère, issu de la Déclaration ministérielle d’Oslo – La santé mondiale est aujourd’hui un problème de politique étrangère à traiter d’urgence. Cette initiative, qui a bénéficié de l’impulsion des ministres des affaires étrangères de l’Afrique du Sud, du Brésil, de la France, de l’Indonésie, de la Norvège, du Sénégal et de la Thaïlande, contribue maintenant à définir l’ordre du jour de la santé mondiale par des résolutions proposées chaque année à l’Assemblée générale des Nations Unies. La Thaïlande a présidé le groupe en 2017 et a facilité la rédaction de la résolution que les États Membres ont ultérieurement adoptée à l’unanimité, envoyant ainsi un signal fort du mouvement mondial pour la CSU qui ne cesse de croître depuis 2012.
     
  • La Présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies a par la suite chargé Mme Katalin Annamária Bogyay, Représentante permanente de la Hongrie, et M. Vitavas Srivihok, Représentant permanent de la Thaïlande, de faciliter conjointement un processus consultatif ouvert et transparent avec les États Membres pour proposer les modalités et les résultats de la réunion de haut niveau. 
     
  • On a appris dans les modalités que le thème global de la réunion de haut niveau serait « Couverture sanitaire universelle : œuvrer ensemble pour un monde en meilleure santé ». Dans la résolution sur les modalités, les États Membres ont décidé que la réunion de haut niveau se tiendrait le 23 septembre 2019 et comporterait deux tables rondes multipartites. La résolution relative aux modalités demande aussi à la Présidente de l’Assemblée générale d’organiser et de présider une concertation interactive multipartite avant la fin du mois de juillet 2019.
     

Find out more...

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.