Inscrire la couverture santé universelle sur le bulletin de vote

La couverture santé universelle (CSU) vise à garantir que tous les individus aient accès à l'ensemble des services de santé de qualité dont ils ont besoin, au moment et à l'endroit où ils en ont besoin, sans subir de difficultés financières. L'issue des élections peut déterminer si un gouvernement priorise et investit dans la mise en place d'un système de santé solide qui protège le droit à la santé de la population et des communautés du pays.

En s'engageant systématiquement dans le processus électoral, les défenseurs de la CSU peuvent influencer le choix des décideurs politiques qui s'engagent à donner la priorité au droit fondamental à la santé. Un engagement soutenu favorise également une culture dans laquelle les soins de santé sont une question électorale récurrente et prioritaire.

Cet outil fournit des conseils aux défenseurs de la CSU souhaitant influencer les élections qui se déroulent dans leur pays.

Avec des élections qui auront lieu dans plus de 70 pays en 2024, cette année sera charnière pour s'assurer que vos futurs dirigeants gardent la santé en tête de leurs agendas politiques et comprennent l'importance de prendre des mesures urgentes et significatives en faveur de la santé pour tous.

Mais le travail ne s'arrête pas une fois les élections terminées. Il est essentiel de continuer à s'impliquer après les élections nationales et de participer activement aux élections locales et de mi-mandat si l'on veut créer un changement durable. Les élections nationales peuvent façonner le paysage politique général, mais les élections locales et de mi-mandat ont un impact direct sur la composition des assemblées législatives et des organes de décision à des niveaux plus proches de la communauté.

Nous espérons que ce guide vous sera utile. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez obtenir un soutien supplémentaire, veuillez envoyer un courriel à info@uhc2030.org. Nous vous invitons également à nous faire part de votre expérience de l'utilisation de cet outil et de votre participation au processus électoral dans votre pays.

Cliquez ici pour télécharger une version PDF du guide.

Cliquez ici pour demander l'ajout de votre organisation à la liste des contacts nationaux.

Six étapes pour démarrer

Pour s'assurer que la CSU soit incluse dans les programmes et les campagnes électorales, il est important de s'engager directement auprès des candidats aux élections et de mobiliser d'autres électeurs pour qu'ils fassent de même. Cela commence par l'identification de votre public cible parmi les candidats et les personnes les plus susceptibles de les influencer.

1. Identifiez votre public cible.

Il est essentiel de se concentrer sur les élections présidentielles et législatives pour plaider en faveur de la CSU, car ces niveaux de gouvernance façonnent collectivement le paysage politique et les cadres législatifs essentiels à l'adoption et à la mise en œuvre des réformes de la CSU. Plus précisément :

  • Les élections présidentielles déterminent la direction exécutive et l'orientation politique d'une nation, influençant ainsi la vision globale de la CSU.
  • Les élections législatives déterminent la composition du corps législatif et ont un impact sur la formulation et l'adoption des lois et des budgets nationaux qui contribuent directement à la mise en œuvre et à la durabilité des politiques de CSU, ainsi qu'au contrôle de l'action gouvernementale.

Outil : Consultez le tableau des élections à venir, qui fournit une liste des élections nationales qui auront lieu dans les mois à venir, classées par pays, dates et type d'élections.

Bien que nos ressources se concentrent sur les élections nationales, les élections régionales et municipales sont également importantes, car elles influencent les stratégies de santé locales, l'allocation des ressources et les initiatives au niveau de la communauté.

En gardant cela à l'esprit, déterminez avec qui vous souhaitez vous engager en fonction des élections qui se déroulent dans votre pays. Envisagez de cibler les candidats de l'opposition qui tentent de remplacer les dirigeants qui n'ont pas agi en faveur de la CSU, car ils peuvent être plus faciles à contacter que les chefs de gouvernement. Vous pouvez alors mettre l'accent sur la manière dont la CSU peut contribuer à rallier les électeurs à votre cause.

Influencer les candidats politiques implique de s'engager auprès de divers acteurs clés - en d'autres termes, des alliés ou des adversaires potentiels - qui peuvent influencer les discussions et les priorités politiques. Il s'agit notamment des directeurs de campagne, des consultants et conseillers politiques, des dirigeants et responsables de partis, des collecteurs de fonds et des donateurs, et même des membres de la famille.

En particulier, la défense des intérêts au sein des partis peut influencer l'élaboration des programmes et des priorités des partis, qui à leur tour façonnent l'agenda législatif, l'allocation des ressources et l'élaboration et la mise en œuvre des politiques une fois les élections terminées.

En outre, les anciens élus, les dirigeants communautaires, les activistes et les organisations de défense des droits peuvent avoir une influence significative, car ils ont le potentiel de renforcer la crédibilité et la visibilité d'un candidat au sein de groupes démographiques ou d'intérêts spécifiques. Les organisations de la société civile (OSC), les ONG, les médias et les institutions universitaires et de recherche peuvent également influencer les candidats politiques.

Posez-vous la question : Comment puis-je atteindre au mieux ce candidat ? Ai-je des liens directs ou indirects avec lui ou avec des personnes qui lui sont proches ?

En faisant appel à un éventail diversifié de parties prenantes et en atteignant les personnes proches de votre public cible, vous augmentez vos chances d'influencer les décisions au plus haut niveau.

Outil : Le Kit de plaidoyer de La santé pour tous comprend un modèle de cartographie du pouvoir (page 54) pour vous aider à déterminer la meilleure façon d'influencer les décideurs clés.

2. Préparez vos messages.

Une fois que vous avez identifié votre public cible, vous pouvez adapter vos messages à ses préoccupations et aspirations spécifiques. Quelle est l'action spécifique que vous souhaitez que votre public cible entreprenne ? Voici quelques exemples :

  • Soutien à la législation et aux politiques : Plaider pour que les candidats soutiennent et défendent la législation et les politiques qui font progresser la CSU. Il s'agit notamment de mesures visant à étendre la couverture santé, à améliorer la qualité des soins de santé et à réduire les obstacles financiers à l'accès aux services.
  • Augmentation du financement des soins de santé : Demander aux candidats d'accorder la priorité à l'augmentation du financement du secteur de la santé dans les budgets nationaux. Des ressources financières adéquates sont essentielles pour développer les infrastructures, améliorer les services de santé et garantir la viabilité des initiatives de CSU.
  • Renforcement des soins de santé primaires : Plaider pour le renforcement des services de soins de santé primaires, en vous concentrant sur les soins de santé préventifs et essentiels au niveau de la communauté.

Vous devez ensuite adapter vos demandes au contexte de la campagne politique, aux défis locaux en matière de soins de santé et au programme des candidats.

Posez-vous la question : Quels sont les messages qui trouveront le plus d'écho auprès de votre public cible ?

Par exemple, si leur campagne est axée sur la création d'emplois, envisagez de formuler vos messages clés de manière à souligner comment la CSU peut contribuer à l'emploi, par exemple en maintenant les travailleurs en bonne santé et en leur permettant d'être productifs. Il est essentiel de cibler les objectifs politiques du candidat et de l'aider à comprendre que la CSU peut être un moyen de gagner les élections.

Lorsque vous préparez vos messages, utilisez des arguments fondés sur des données factuelles et probantes pour faire valoir les avantages économiques, sociaux et de santé publique de la CSU.

Soyez concis, utilisez un langage simple et formulez des demandes claires, spécifiques et mesurables afin de vous assurer que les candidats comprennent les mesures concrètes nécessaires pour faire progresser la CSU. Si possible, donnez des indications générales sur le coût de ces mesures, en soulignant que la CSU est un investissement et qu'une population en bonne santé est une condition préalable à une économie saine.

N'hésitez pas à raconter votre histoire. Raconter votre histoire personnelle lorsque vous plaidez en faveur de la CSU peut être un moyen puissant et convaincant d'établir un lien avec les candidats politiques, de susciter l'empathie et de rendre la question plus compréhensible tout en lui donnant une résonance émotionnelle. Cela peut aider les candidats à comprendre les conséquences tangibles de leurs choix et à souligner comment l'ajout de la santé universelle à leur programme peut leur permettre de gagner des voix.

Une fois vos messages élaborés, préparez une courte publication ou un document d'information que vous pourrez remettre à votre public cible. Votre publication doit comprendre une brève description de la CSU et de son statut dans votre pays/région/état, des notes sur ce qui peut être fait rapidement (au cours d'un mandat) pour redresser la situation, et un aperçu des avantages sanitaires, économiques et politiques de cette approche. Vous trouverez des exemples de documents d'information dans la section "Ressources" ci-dessous.

Relisez attentivement vos messages jusqu'à ce que vous vous sentiez à l'aise pour en expliquer et en résumer le contenu.

Enfin, préparez votre pitch de présentation. Condensez vos messages en quelques phrases – une brève introduction – que vous pouvez prononcer en moins de 30 secondes pour partager vos points clés et attirer l'attention de votre public cible.

Outils :

3. Communiquez avec votre public cible.

Une fois que vous avez préparé votre message, il est temps de contacter et d'engager le dialogue avec votre public cible. Les coordonnées des candidats politiques doivent être disponibles sur les moteurs de recherche en ligne ou sur les sites web officiels de la campagne, les plateformes de médias sociaux, les sites web des commissions électorales, les bureaux locaux des partis, les archives publiques et les annuaires. Vous pouvez également assister à des événements de campagne, à des assemblées générales et à des forums publics où le candidat s'exprime pour demander ses coordonnées.

Veillez à utiliser des sources officielles et fiables pour vous assurer de l'exactitude des coordonnées et évitez d'utiliser des coordonnées personnelles obtenues sans consentement ou de sources non officielles afin de respecter la vie privée et d'adhérer aux normes éthiques.

Si cette étape vous semble intimidante, rappelez-vous que l'engagement auprès de vos décideurs actuels et futurs est un aspect fondamental d'une société démocratique.

Posez-vous la question : Quelle méthode de communication me convient le mieux pour engager une conversation ? Vous pouvez envoyer des lettres ou des courriels formels, partager votre position sur les médias sociaux, passer des appels téléphoniques ou participer à des réunions publiques ou à des forums publics. Vous pouvez également procéder par étapes. Par exemple, vous pouvez commencer par assister à une réunion publique, observer les discussions, puis participer progressivement à mesure que vous vous sentez plus à l'aise.

Avant de prendre contact, entraînez-vous à formuler ce que vous voulez dire (voir la section 2 ci-dessus). Cela renforcera votre confiance et vous aidera à articuler vos pensées.

Si l'idée d'une communication individuelle vous intimide toujours, envisagez de rejoindre ou de former un groupe avec d'autres défenseurs de la CSU. L'union fait la force et les efforts collectifs peuvent avoir un impact plus important.

Que faire si l'engagement est découragé dans mon pays ou dans le climat politique actuel ?

S'engager dans un climat politique qui ne favorise pas la participation peut s'avérer difficile, mais ce n'est pas impossible. Voici quelques stratégies pour influencer le changement :

  • Éduquer et informer : Dans un climat politique difficile, la désinformation peut être répandue. Donnez la priorité à l'éducation et à la diffusion de l'information, notamment par le biais de campagnes de sensibilisation. Fournissez des informations claires, concises et fondées sur des données probantes concernant les avantages et l'importance de la CSU afin de lutter contre les conceptions erronées.
  • Renforcer le soutien de la population : Concentrez-vous sur le plaidoyer à la base en mobilisant les membres de la communauté. Développez des programmes de sensibilisation, organisez des événements communautaires et utilisez les plateformes de médias sociaux pour entrer en contact avec les individus au niveau local. Le soutien de la population peut créer une pression sur les décideurs politiques à partir de la base.
  • Collaborer avec des alliés non traditionnels : Recherchez des alliés non traditionnels qui ne sont peut-être pas directement associés aux soins de santé, mais qui ont un intérêt commun pour le bien-être de la société. La collaboration avec des groupes divers, tels que des associations d'entreprises, des organisations religieuses ou des dirigeants communautaires, peut élargir la base de soutien.

L'adaptation des stratégies aux défis spécifiques de votre climat politique et la résilience face aux obstacles sont des éléments clés du plaidoyer dans des environnements moins favorables. La persévérance, la réflexion stratégique et l'engagement en faveur de l'inclusion peuvent contribuer à faire de la CSU une priorité, même dans des contextes politiques difficiles.

Outil : Le modèle de lettre de plaidoyer pour la CSU vous permet de contacter les décideurs pour leur demander d'agir d'urgence en faveur de la CSU. Vous pouvez également consulter les comptes @UHC2030 et @CSOs4UHC sur X (anciennement Twitter) pour des exemples de messages concis sur la CSU.

4. Amplifiez votre message.

En plus de contacter directement les candidats et les personnes influentes, vous pouvez envisager d'autres mécanismes d'engagement pour amplifier votre message, comme l'organisation ou la participation à des séminaires et à des conférences, la création de pétitions et le partage de votre point de vue sur les réseaux sociaux.

L'engagement des médias, par le biais d'éditoriaux, d'articles et d'interviews, peut également influencer l'agenda politique en maintenant la CSU au premier plan des discussions.

Si vous faites partie d'une organisation, mener des campagnes de sensibilisation pour éduquer les électeurs et les candidats sur l'importance de la CSU est une bonne option. Il peut s'agir d'organiser des événements communautaires et d'utiliser les médias sociaux pour diffuser l'information.

Il n'est pas nécessaire de partir de zéro. Les ressources existantes, comme la boîte à outils de la Journée de la CSU, peuvent être réutilisées ou adaptées à vos besoins.

Travaillez avec des organisations de la société civile (OSC) pour amplifier votre message et tirer parti de la force collective. Vous pouvez consulter le site web du Mécanisme d'engagement de la société civile de la CSU2030 (CSEM) pour trouver des OSC près de chez vous. Les partenariats avec les travailleurs de la santé et des soins, les groupes de défense des patients et les organisations communautaires sur le terrain peuvent également contribuer à créer une coalition plus large en faveur de la CSU.

Et, bien sûr, vous pouvez encourager les autres partisans de la CSU à participer activement au processus électoral. Il peut s'agir simplement de parler autour de vous de l'importance de la CSU et des élections en cours, mais aussi d'inscrire des électeurs, de promouvoir l'éducation des électeurs sur la CSU et d'organiser des initiatives pour aller voter.

Outil : Lettre de plaidoyer

5. Documenter les engagements et les promesses de campagne.

Pour que les candidats soient tenus de respecter leurs promesses en matière de CSU, il est important de suivre l'évolution de leurs engagements et de leurs déclarations. Les promesses de campagne ne fournissent pas seulement de précieuses informations sur les priorités politiques des candidats, elles servent également de référence pour mesurer les performances des élus. En documentant ces promesses, les communautés et les médias disposent d'un outil leur permettant de demander des comptes aux politiciens sur les engagements qu'ils ont pris pendant leur campagne.

Pour trouver les promesses de campagne, consultez les sites web officiels de la campagne, où les candidats décrivent souvent leur programme politique et leurs engagements. Les candidats peuvent également utiliser les réseaux sociaux pour partager leurs promesses et s'engager directement avec les électeurs. Les discours publics, les réunions publiques, les débats, les forums et les interviews offrent aux candidats d'autres occasions d'exprimer leurs projets et de répondre aux préoccupations des électeurs. Enfin, les médias locaux, y compris les journaux et les stations de télévision et de radio, couvrent souvent les promesses des candidats.

Outils :

6. Assurer un suivi après l'élection.

Il est important de mettre en place ou participer à des mécanismes de suivi des engagements politiques et de plaidoyer pour la mise en œuvre des politiques de CSU une fois que les candidats sont en poste. Pour ce faire :

  • Suivez les actions et les décisions politiques des dirigeants pour les comparer aux engagements pris lors des campagnes électorales.
  • Entretenez un dialogue régulier avec les élus par le biais de réunions, de lettres ou de forums publics pour exprimer vos préoccupations et souligner l'importance du respect des engagements en matière de CSU.
  • Utilisez les canaux médiatiques et les réseaux sociaux pour sensibiliser le public au respect des promesses des dirigeants en matière de CSU.
  • Collaborez avec des OSC pour renforcer votre impact.
  • Participez activement aux processus législatifs, en apportant votre contribution et en mobilisant le soutien en faveur des politiques liées à la CSU.

Dernier point, mais non des moindres : engagez-vous auprès de vos parlementaires. Les parlementaires jouent un rôle essentiel dans le maintien de la responsabilité au sein d'un cadre démocratique et en faisant entendre la voix des citoyens dans l'arène législative. Ils rédigent et adoptent les lois, approuvent les budgets nationaux et surveillent le pouvoir exécutif pour garantir le respect des politiques.

Outil : Inscrivez-vous pour devenir membre du CSEM. Cela vous donnera un accès instantané aux mises à jour, ressources et événements de la société civile relatifs à la CSU, et vous permettra de vous engager activement pour faire entendre la voix de la société civile et veiller à ce que les politiques de CSU soient inclusives et équitables.

Ressources à venir ! Nous vous invitons à revenir régulièrement sur la version en ligne de cet outil et à vous inscrire à la lettre d'information de la CSU2030 pour recevoir des mises à jour sur la manière de mettre en place des mécanismes de responsabilisation et de suivi pour la CSU. 


Le maintien de la neutralité politique est primordial dans la défense de la CSU.

La question des soins de santé touche les individus de tout le spectre politique et, en restant politiquement neutres, les défenseurs peuvent engager un large éventail de parties prenantes sans s'aliéner un groupe particulier.

Une position neutre permettra aux défenseurs de la CSU de collaborer avec des décideurs politiques de différents partis, favorisant ainsi un dialogue plus inclusif et constructif.