Questions fréquemment posées sur la réunion de haut niveau des Nations Unies

Cliquer sur les titres ci-dessous pour trouver des réponses aux questions les plus fréquentes sur la réunion de haut niveau de Nations Unies.

QU’EST-CE QU’UNE RÉUNION DE HAUT NIVEAU DES NATIONS UNIES ?

Une réunion de haut niveau des Nations Unies est organisée par l’Assemblée générale des Nations Unies, le principal organe de prise de décision des Nations Unies qui représente les 193 États Membres. Dans ce forum, les États Membres débattent et travaillent ensemble sur un vaste éventail de questions internationales couvertes par la Charte des Nations Unies, comme le développement, la paix et la sécurité, le droit international, etc. La décision de tenir une réunion de haut niveau consacrée à un thème spécialisé est prise dans des circonstances exceptionnelles par le biais d’une résolution, dans le but de parvenir à un accord sur les mesures de coopération et les solutions sur des questions mondiales importantes parmi les chefs d’État et de gouvernement.

La réunion de haut niveau sur la tuberculose[F1]  sera la cinquième fois que les Nations Unies ont demandé une réunion de haut niveau consacrée à une question de santé, la première étant la Session extraordinaire de 2001 sur le VIH/sida, suivie par les réunions de haut niveau sur les maladies non transmissibles, la maladie à virus Ebola et la résistance aux agents antimicrobiens.


 [F1]Shouldn’t this be updated and shouldn’t we speak about our UN HLM which would be the sixth?

COMMENT A-T-ON DÉCIDÉ DE TENIR LA RÉUNION DE HAUT NIVEAU ?

Le 12 décembre 2017, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution sur la santé mondiale et la politique étrangère : s’occuper de la santé des plus vulnérables pour une société inclusive (A/RES/72/139). Dans cette résolution, il a été décidé d’organiser une réunion de haut niveau sur la couverture santé universelle (CSU) pendant la session de 2019 de l’Assemblée générale des Nations Unies. La résolution relative aux modalités de la réunion de haut niveau (A/RES/73/131), adoptée par l’Assemblée générale le 13 décembre 2018, a révélé que le thème global de la réunion serait « Couverture sanitaire universelle : œuvrer ensemble pour un monde en meilleure santé ».

POURQUOI LA RÉUNION DE HAUT NIVEAU EST-ELLE IMPORTANTE ET QU’OBTIENDRA-T-ELLE ?

La réunion de haut niveau des Nations Unies est la meilleure occasion d’obtenir des chefs d’État et de gouvernement qu’ils s’engagent à donner la priorité à la couverture santé universelle (CSU). Il s’agira de la réunion politique la plus importante jamais consacrée à la CSU et elle aboutira à une déclaration politique sur la CSU, négociée par les États Membres et approuvée par les chefs d’État. La déclaration politique constituera le fondement des activités mondiales pour garantir un accès universel à des services de santé de qualité, à un coût abordable, conformément à la cible 3.8 des ODD.

Dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 (A/RES/70/1), tous les pays se sont engagés à faire en sorte que chacun bénéficie d’une couverture santé universelle d’ici à 2030, comprenant une protection contre les risques financiers et donnant accès à des services de santé essentiels de qualité et à des médicaments et vaccins essentiels sûrs, efficaces, de qualité et d’un coût abordable.

La déclaration politique devrait obtenir l’engagement des chefs d’État et de gouvernement pour une réponse mondiale coordonnée, considérant qu’il incombe au premier chef aux gouvernements d’intensifier rapidement et considérablement leurs efforts pour accélérer la transition vers la CSU, et que la mise en place efficace et financièrement viable de la couverture santé universelle repose sur un système de santé solide et adapté.

 

OÙ ET QUAND SE DÉROULERA LA RÉUNION ?

La réunion aura lieu au Siège des Nations Unies à New York le 23 septembre 2019, le lundi précédant l’ouverture du débat général de la session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

QUELS SONT LES RÉSULTATS ATTENDUS DE LA RÉUNION DE HAUT NIVEAU ?

Les résultats escomptés doivent être confirmés.

COMBIEN DE CHEFS D’ÉTAT DEVRAIENT ASSISTER À LA RÉUNION DE HAUT NIVEAU ?

À confirmer

QUEL EST L’ORDRE DU JOUR DE LA RÉUNION DE HAUT NIVEAU ?

La résolution sur les modalités de la réunion de haut niveau sur la CSU UHC en précise le programme, qui comprend :

  • une séance d’ouverture, de 9h à 9h30, pendant laquelle seront entendues les déclarations du Président ou de la Présidente de la soixante-quatorzième session de l’Assemblée générale, du Secrétaire général, du Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, du Président de la Banque mondiale et d’une personnalité de haut niveau engagée dans la lutte pour une couverture santé universelle ;
  • une séance plénière, de 10h30 à 13h et de 15h à 17h30, pendant laquelle les chefs d’États prononceront leurs déclarations ;
  • deux tables rondes multipartites, la première de 11h à 13h et la seconde de 15h à 17h ; 
  • une séance de clôture, de 17h30 à 18h.

La Présidente de l’Assemblée générale, en consultation avec les États Membres, n’a pas encore déterminé les thèmes des tables rondes.

PAR QUI EST ORGANISÉE LA RÉUNION DE HAUT NIVEAU ?

La réunion de haut niveau sur la CSU sera organisée sous la direction de la Présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies, en étroite consultation avec l’Organisation mondiale de la Santé. Le processus préparatoire de la réunion, notamment la concertation multipartite, est également soutenue par des contributions de la CSU2030 et d’autres initiatives intéressées.

Mme Katalin Annamária Bogyay, Représentante permanente de la Hongrie auprès des Nations Unies, et M. Vitavas Srivihok, Représentant permanent de la Thaïlande auprès des Nations Unies, ont été sélectionnés pour faciliter conjointement la réunion. Ils jouent un rôle essentiel dans les préparatifs de cette réunion et présideront des discussions et des négociations capitales. 

QUI PARTICIPE À UNE RÉUNION DE HAUT NIVEAU ?

Les précédentes réunions de haut niveau ont compté sur la participation de chefs d’État, de ministres, du Secrétaire général de l’ONU et d’autres dirigeants des Nations Unies, de membres de la société civile, de représentants de la communauté et du secteur privé, d’ambassadeurs auprès des Nations Unies, de chercheurs, d’universitaires, de parlementaires et d’autres partenaires intéressés. L’accréditation pour participer à la réunion de haut niveau commencera début 2019.

Néanmoins, une accréditation n’est pas nécessaire pour les États Membres des Nations Unies, les institutions des Nations Unies et les organisations non gouvernementales ayant un statut consultatif auprès du Conseil économique et social (voir liste des institutions avec le statut consultatif auprès du Conseil économique et social ici).

COMMENT LA DÉCLARATION POLITIQUE SERA-T-ELLE PRÉPARÉE ?

Les deux facilitateurs devraient publier un premier avant-projet au début de 2019 (date à confirmer). Ce sera la version initiale de la déclaration politique de la réunion de haut niveau qui sera adoptée par les chefs d’État. Cet avant-projet formera la base des négociations entre États Membres menées à New York par les missions pour produire une résolution finale et il tiendra compte des résultats de la concertation multipartite. La déclaration politique finale devrait être avalisée par les chefs d’État à la réunion de haut niveau le 23 septembre 2019.

Télécharger le FAQs comme un PDF.

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.