27 mars 2024

Le 25 mars 2024, le Conseil de la jeunesse de l'OMS a présenté une lettre au Dr Tedros, directeur général de l'OMS, et à M. Chungong, secrétaire général de l'Union interparlementaire (UIP), les exhortant à mobiliser les parlementaires et à redynamiser l'action en faveur de la CSU.

Kristina Almazidou, représentante du Conseil de la jeunesse de l'OMS, serre la main du Dr Tedros, directeur général de l'OMS, et de M. Chungong, secrétaire général de l'UIP, après leur avoir remis une lettre officielle appelant à une action dans le domaine de la santé.

Lors de la 148e Assemblée de l'Union interparlementaire (UIP), qui s'est tenue à Genève du 23 au 17 mars 2024, le Conseil de la jeunesse de l'OMS a présenté une lettre officielle au directeur général de l'OMS, le Dr Tedros, et au secrétaire général de l'UIP, M. Chungong, les exhortant à mobiliser les parlements et à renforcer leur soutien pour légiférer et investir dans la santé pour tous.

Rappelant la situation mondiale désastreuse - 4,5 milliards d'individus n'ont toujours pas accès aux services de santé essentiels et 2 milliards de personnes sont confrontées à des difficultés financières pour accéder à ces services - la lettre souligne le besoin urgent d'investir dans la couverture santé universelle (CSU) afin de protéger les personnes contre les difficultés financières dues aux frais de santé à la charge des patients.

La lettre souligne également le lien entre la CSU et la sécurité sanitaire, en attirant l'attention sur le fait que, bien que le changement climatique soit la plus grande menace sanitaire de l'humanité, "la majorité des pays n'ont pas pris en compte les risques climatiques ou introduit la résilience climatique dans leurs politiques et leur planification en matière de santé." La lettre a été rédigée dans le cadre d'une campagne de 100 jours lancée lors de la Journée de la CSU le 12 décembre 2023, au cours de laquelle les jeunes ont eu l'occasion de discuter des priorités de la CSU avec des parlementaires de l'UIP et de l'UNITE.

Conformément au programme d'action du mouvement CSU, la lettre présente six demandes du Conseil de la jeunesse de l'OMS :

  1. Promouvoir le leadership politique en faveur de la CSU.
  2. Adopter des lois et des réglementations favorables.
  3. Investir dans la CSU.
  4. Renforcer le personnel de santé et de soins.
  5. Institutionnaliser la participation sociale à la prise de décision.
  6. Accroître la transparence et la responsabilité.

Mme Kristina Almazidou, représentante du Conseil de la jeunesse de l'OMS et coprésidente du groupe de travail du Conseil de la jeunesse sur la couverture santé universelle, a présenté la lettre, exprimant l'engagement du Conseil de la jeunesse de l'OMS à garantir l'accès de tous à des services de santé essentiels et de qualité. Le Conseil de la jeunesse de l'OMS est le porte-parole de plus de 50 millions de jeunes issus de 22 organisations de jeunesse différentes. Il fournit des conseils sur la santé mondiale et d'autres questions de développement du point de vue des jeunes.

Regardez l'événement ci-dessous.

Lire la lettre complète ici.

Autres nouvelles

07/04/2024

En cette Journée mondiale de la santé, nous appelons à une action...

20/03/2024
18/03/2024

La neuvième réunion de l'organe intergouvernemental de...