1 février 2024

La CSU2030 salue les efforts des États membres pour faire avancer le projet de résolution sur la participation sociale pour la couverture santé universelle et le bien-être.

Une femme s'exprime devant un groupe de mobilisateurs communautaires.

Le projet de résolution sur la participation sociale pour la couverture santé universelle et le bien-être a été examiné par la 154e session du Conseil exécutif de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et devrait être examiné lors de la soixante-dix-septième Assemblée mondiale de la santé en mai 2024.

L'adoption de la résolution marquerait une étape importante dans l'accélération des progrès équitables vers la réalisation de la couverture santé universelle d'ici à 2030.

La participation sociale est essentielle pour garantir des services de santé centrés sur les personnes et mettre en place des systèmes de santé équitables et résilients qui répondent aux besoins des personnes et des communautés en situation de vulnérabilité et de marginalisation tout au long de leur vie. Cela inclut les femmes et les filles, pour qui la santé est encore souvent considérée comme un privilège plutôt que comme un droit humain.

Une gouvernance plus inclusive en matière de santé permet d'instaurer la confiance avec les communautés dans les politiques et les programmes de santé publique, ce qui est indispensable pour obtenir de meilleurs résultats.

La résolution, présentée au nom d'un groupe interrégional d'États membres des Nations unies (dont le Brésil, la Colombie, la Croatie, l'Équateur, la Finlande, la France, le Guatemala, la Norvège, le Qatar, la Slovaquie, la Slovénie, le Sri Lanka, la Thaïlande, la Tunisie et les États-Unis d'Amérique), souligne la nécessité d'une approche inclusive et participative pour parvenir à la couverture santé universelle, en s'appuyant sur les engagements pris dans la déclaration politique de 2023 de la réunion de haut niveau sur la couverture santé universelle.

Elle cristallise une vision commune : dans la poursuite de la santé pour tous, nous devons mettre en œuvre, renforcer et maintenir une participation sociale régulière et significative dans les processus de prise de décision tout au long du cycle de la politique de santé et à tous les niveaux du système.

La résolution aura pour effet essentiel de :

  • Renforcer les capacités publiques et aider les États membres à mettre en œuvre, à renforcer et à maintenir une participation sociale régulière et significative dans les décisions liées à la santé;
  • Promouvoir une participation équitable, diversifiée et inclusive, en mettant l'accent sur les personnes en situation de vulnérabilité ou de marginalisation et en veillant à ce que leur voix soit prise en compte dans les décisions prises;
  • Promouvoir des perspectives tenant compte du sexe, de l'âge et du handicap dans l'élaboration et la mise en œuvre des politiques et des plans liés à la santé;
  • Garantir un environnement favorable et propice au dialogue entre les gouvernements et les populations, les communautés et la société civile, afin de parvenir à un engagement large et significatif susceptible d'améliorer la santé et le bien-être;
  • Soutenir l'investissement et l'allocation de ressources publiques prévisibles et durables pour la participation sociale;
  • Renforcer le suivi et l'évaluation afin de tirer des enseignements et d'améliorer la mise en œuvre; et
  • Harmoniser l'appui technique à la participation sociale dans l'ensemble de l'OMS et aux trois niveaux de l'Organisation.

La recherche d'une couverture santé universelle doit impliquer la participation sociale et garantir un environnement propice à la pleine participation de la société civile et des voix communautaires. En soutenant cette résolution, la CSU2030 affirme son engagement à mettre en place une gouvernance des systèmes de santé plus inclusive, plus réactive et plus efficace.

La CSU2030 est prête à soutenir les États membres et toutes les parties prenantes, y compris la société civile et les communautés, dans la mise en œuvre de cette importante résolution.

Ensemble, ouvrons la voie à un avenir plus sain et plus équitable pour tous.

Mme Gabriela Cuevas Barron et le Dr Justin Koonin, coprésidents du comité de pilotage de la CSU2030

Photo : © OMS / Billy Miaron

Autres nouvelles

20/02/2024
17/02/2024
06/02/2024

La campagne de la Journée de la couverture santé universelle...