10 mai 2022

Nous voulons raconter les vraies histoires de la CSU, telles qu’elles sont vécues par des personnes autour du globe. Voici le récit de Rohan, un diabétique qui vit à Delhi, Inde.

Picture of Rohan Arora

Je m’appelle Rohan Arora, je suis de Delhi, Inde. Je vis avec le diabète depuis 11 ans. Je travaille comme chercheur sur l’expérience client et, pendant mon temps libre, j’aime faire de la photographie, de la peinture et aussi écrire des blogs pour la Blue Circle Diabetes Foundation, une ONG active dans l’information et le plaidoyer sur le diabète dans toute l’Inde.

On m’a diagnostiqué par erreur un diabète de type 2 et j’ai été traité avec de la metformine qui a provoqué une aggravation de mon état de santé et m’a envoyé aux soins intensifs. Par la suite, les médecins ont découvert que je suis en fait diabétique de type 1. Les diagnostics erronés sont un problème fréquent pour les différents types de diabète. Il est nécessaire d’instruire les personnes vivant avec différents problèmes de santé, mais il est plus important de former les professionnels médicaux dans ces domaines.

Avec le diabète, il y a un éventail de facteurs qui sont importants pour la prise en charge de la maladie, comme le régime alimentaire et l’information sur des thèmes tels que le calcul des glucides et l’importance de la santé mentale et des aidants par les systèmes de soutien des pairs. Notre système de santé doit aussi se concentrer sur ces facteurs et en tenir compte. Les médecins semblent ne jamais avoir de temps pour aborder ces questions.

La protection contre les risques financiers signifie que vous ne rencontrez pas de difficultés économiques parce que vous avez besoin de soins. Ni le régime d’assurance ni le Gouvernement indien ne couvre le coût des fournitures mensuelles pour le diabète. Afin d’économiser de l’argent, je dois prendre des risques, comme par exemple utiliser les aiguilles des stylos injecteurs et les lancettes pour mesurer ma glycémie sanguine plus souvent que c’est recommandé (usage unique). Je dois aussi rechercher les glucomètres et les bandelettes de test les moins onéreux, ce qui peut compromettre l’exactitude et la qualité des résultats et aboutir à davantage de complications de santé au fil du temps.

« L’accès aux soins de santé signifie que vous pouvez obtenir les soins nécessaires, au moment et à l’endroit où vous en avez besoin. Dans un pays de 1,3 milliard d’habitants, les ressources de santé sont insuffisantes pour desservir toute la population. Ni le régime d’assurance ni le Gouvernement indien ne couvre le coût des fournitures mensuelles pour le diabète. »

L’accès aux soins de santé signifie que vous pouvez obtenir les soins nécessaires, au moment et à l’endroit où vous en avez besoin. Dans un pays de 1,3 milliard d’habitants, les ressources de santé sont insuffisantes pour desservir toute la population. J’ai eu beaucoup de mal à trouver un lit aux soins intensifs quand j’en ai eu besoin en urgence. Des soins de qualité signifient que les soins de santé que vous obtenez améliorent votre santé et que vous êtes bien traité. Je n’ai pas bénéficié d’une qualité constante dans mon expérience des soins de santé, en raison de la maintenance inadaptée et du manque de contrôle de la qualité.

Note : il est possible que ce récit ait été édité pour le rendre plus clair, et abrégé afin qu’il s’adapte à la page web de la CSU2030.

Catégorie: Société civile et communautés

Autres nouvelles

17/06/2022
15/06/2022
13/06/2022
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.