IHP+ has transformed into UHC2030. You can still access the old IHP+ website and resources for now, and read about the transformation process here

15 mai 2017

Lisez ce que nos partenaires, actuels et éventuels, ont à dire sur leur participation à la CSU2030

Des voix de la CSU2030

Voici quelques-unes de nos citations favorites de partenaires actuels et éventuels sur leur participation à la CSU2030.

À l’avenir, nous aimerions utiliser cette section du site web pour y publier des articles de nos partenaires et des initiatives apparentées. Si vous aimeriez écrire un petit article ou une tribune sur votre travail pour partager votre expérience et diffuser votre savoir et votre vision sur le renforcement des systèmes de santé pour la CSU2030, veuillez écrire à info@UHC2030.org

La CSU2030 donne l’occasion de partager et d’apprendre les uns des autres, alors n’hésitez pas à prendre contact avec nous ! 

En savoir plus sur les partenaires de la CSU2030 ici

Pays 

« En Afrique du Sud, nous sommes très déterminés à faire partie de la CSU2030. Nous pensons qu’il faudrait former, non seulement en Afrique du Sud, mais dans le monde entier, un grand mouvement comme celui qui a été créé pour lutter contre le VIH et le sida. »

Docteur Aaron Motsoaledi, Ministre de la Santé, Afrique du Sud

« La Thaïlande apprécie la coopération Sud-Sud et l’apprentissage des pairs entre pays et nous aimerions qu’ils deviennent les principaux mécanismes de la nouvelle CSU2030. Nous avons besoin d’actions collectives fermes pour parvenir à la CSU à l’horizon 2030. Nous devrions créer un climat de confiance en réduisant le plus possible nos intérêts personnels et en donnant la priorité absolue à l’intérêt public. »

Professeur Piyasakol Sakolsatayadorn, Ministre de la Santé publique, Thaïlande

« Le principal intérêt de la CSU2030 est qu’elle inclut tous les pays, même les pays à revenu intermédiaire et élevé. Ensemble, nous pouvons parvenir à une couverture sanitaire universelle d’ici à 2030. »

Docteur Jeannette Vega Morales, Directrice nationale, Fonasa, Chili

« La CSU2030 donne l’occasion de partager des expériences et des leçons. Ce partenariat fera la synergie des efforts des partenaires, en facilitant l’apprentissage et le plaidoyer. »

Docteur Donald Pardede, Conseiller principal en économie de la santé auprès du Ministre de la Santé, Indonésie

OSC

« Je pense que le partenariat [la CSU2030] n’est pas l’œuvre d’une personne ou d’une organisation. Il est singulier que différents partenaires puissent travailler ensemble pour mettre en commun leurs connaissances, leur intelligence et les données issues des niveaux nationaux, et partager avec d’autres les manières de mieux travailler pour améliorer la santé de la population. »

Docteur Kaorsar Afsana du BRAC au Bangladesh

« Je pense qu’il est très important d’avoir des voix du terrain. La voix et la représentation des organisations des pauvres, en particulier celles qui sont dirigées par des femmes comme les syndicats, les coopératives féminines, les groupes d’auto-assistance de femmes et leurs fédérations. Leur voix et leur représentation dans l’alliance élargie pour la CSU à l’horizon 2030 seraient essentielles. Justement parce que ce sont elles qui sont habituellement exclues, ce sont elles que nous voulons inclure. Sans elles à la table politique, il est difficile d’imaginer comment faire progresser la CSU à l’horizon 2030 et former un mouvement depuis la base pour la CSU d’ici à 2030. » 

Docteur Mirai Chatterjee, Self-Employed Women’s Association (SEWA) Inde

« Je souhaite vraiment que la CSU2030 nous rassemble tous avec un mandat très clair qui tentera de réaliser la cible 3.8 et toutes les autres cibles relatives à la santé dans les ODD et que nous soyons en mesure de partager les expériences, les meilleures pratiques et l’expertise. Mais, le plus important est que nous pourrons construire un mouvement politique dans les pays et au niveau mondial autour de la CSU. »

M. Simon Wright, Save the Children, Royaume-Uni 

Partenaires du développement et organisations philanthropiques

« La Fondation Rockefeller est fière d’annoncer une contribution de près de $US 1,5 million au Partenariat international de santé pour la CSU 2030, une nouvelle initiative vitale pour faire avancer notre vision collective de la santé pour tous. »

Mme Natalie Phaholyothin, représentante du docteur Judith Rodin, Présidente la Fondation Rockefeller

« L’an dernier, nous avons avancé sur le programme de la CSU avec un regain d’énergie. Beaucoup d’entre vous font partie de la plateforme de la CSU2030 et nous sommes ravis de l’engagement solide que cela représente. »

M. Keith Hansen, Vice-Président du développement humain à la Banque mondiale 

« Nous voyons l’impulsion qui émane de la collaboration : collaboration intersectorielle, collaboration Sud-Sud et collaboration des secteurs public et privé sur le renforcement des systèmes de santé pour la CSU dans les pays. C’est fantastique, nous devons agir avec ambition, il n’y a pas d’autre solution. »

Docteur Marie-Paule Kieny, Sous-Directeur général, Organisation mondiale de la Santé

Initiatives apparentées 

« L’initiative P4H est fière de soutenir le mouvement de la CSU2030 et d’améliorer l’intégration au sein de la famille de la CSU2030, parallèlement à d’autres réseaux mondiaux qui se consacrent au développement et à la performance du secteur de la santé. »

P4H

« Le projet de collaboration sur les données sanitaires est attaché à son rôle dans la famille de la CSU2030 pour consolider les capacités nationales et les systèmes chargés de surveiller les progrès vers la CSU et d’améliorer la redevabilité de toutes les parties prenantes. »

Projet de collaboration sur les données sanitaires

Secteur privé

« Je crois qu’il n’est pas possible d’atteindre tout le monde avec une bonne couverture de santé sans travailler avec le secteur privé. Le moment est venu de joindre nos efforts, dans tous les secteurs, et d’adopter une approche multisectorielle. De cette façon, nous pourrons parvenir à la CSU d’ici à 2030. » 

Docteur Sam OgilloAssociation de centres de santé privés en République-Unie de Tanzanie

Instituts de recherche 

« La CSU repose sur le principe fondamental de la solidarité sociale et de la collaboration transsectorielle. Si cela ne devient pas une réalité, nous ne pourrons pas atteindre la CSU avec des ressources ou des performances adaptées. Ce partenariat particulier sera capable de mobiliser un plaidoyer pour adopter la CSU, partager les connaissances sur la meilleure manière dont la CSU peut être mise en œuvre dans les différents environnements de ressources et aussi garantir une évaluation appropriée de même que la redevabilité. Je pense qu’il est absolument capital de pouvoir compter sur ce type de coalition réunissant de multiples forces qui ont reconnu une cause commune et avancent des arguments communs. » 

Docteur Srinath ReddyPrésident, Public Health Foundation, Inde


Other News