4 juillet 2019

Informations sur l’action de la société civile pour la CSU.

Actualités du Mécanisme de participation de la société civile, avril-juin 2019

#Campagne vidéo mondiale #UHC4me (#La CSUPourMoi)
Votre pays et/ou votre langue sont-ils représentés dans la campagne vidéo mondiale ? En faisant entendre des voix depuis l’Algérie jusqu’au Zimbabwe, la campagne souhaite diffuser le message de la CSU dans autant de langues du monde que possible pendant le compte à rebours de la réunion de haut niveau des Nations Unies sur la couverture santé universelle et au-delà. Si vous n’avez pas encore posté de message dans votre langue, joignez-vous à la campagne en trois étapes faciles ! Regardez les films vidéo et informez-vous sur cette campagne en plein essor. 

Réunions nationales de plaidoyer : Kazakhstan et République centrafricaine 
En juin 2019, le MPSC, en collaboration avec la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et l’ONUSIDA, a animé des réunions nationales de plaidoyer sur la réunion de haut niveau des Nations Unies sur la CSU au Kazakhstan et en République centrafricaine. La société civile, les autorités nationales respectives, les institutions des Nations Unies, le secteur privé et d’autres acteurs ont participé aux deux réunions. Les réunions nationales de plaidoyer sont une plateforme depuis laquelle les partenaires dressent des stratégies sur la meilleure conduite à tenir pour garantir une réunion de haut niveau efficace qui aboutisse à des engagements nationaux ambitieux pour progresser vers la CSU. Des informations sur les réunions passées et prochaines, et une note directive sur la réalisation d’une réunion de plaidoyer sont disponibles sur la page consacrée aux réunions nationales de plaidoyer sur la réunion de haut niveau des Nations Unies dans le site web du MPSC. 

Le MPSC au Conseil de Coordination du Programme de l’ONUSIDA
Dans le cadre de la 44e session du Conseil de Coordination du Programme de l’ONUSIDA, tenue du 25 au 27 juin 2019, les participants se sont rassemblés pour une réunion d’un jour consacrée à la CSU. Des intervenants principaux, des modérateurs, des membres du Conseil et d’autres parties prenantes ont échangé leurs expériences et leurs perspectives sur la CSU sous le thème « Tenir les engagements de l’ODD3 : Renforcement et intégration de ripostes complètes au VIH dans des systèmes de santé pérennes pour une couverture santé universelle ». La Dre Oanh Khuat, membre du Groupe consultatif auprès du MPSC, est intervenue lors de la première séance sur la manière dont la riposte au VIH peut contribuer à réaliser la CSU. Elle a mis cinq éléments en évidence : la participation de multiples acteurs, la participation de la société civile, la protection et la promotion des droits de l’homme, la volonté de lever les obstacles à l’accès et les activités collectives pour rendre les services disponibles. « La société civile a créé l’élan autour de la dépénalisation et des droits de l’homme dans la riposte au VIH, nous avons la responsabilité de continuer cette œuvre pour réaliser la CSU », a-t-elle affirmé. Pour en savoir plus sur la réunion, cliquer ici.

Le MPSC à la réunion du Réseau technique sur la participation sociale
La première réunion en face à face du Réseau technique sur la participation sociale s’est déroulée les 16 et 17 avril 2019 à Genève pour influer sur les priorités de recherche de l’OMS pour la préparation du Manuel pour les États membres sur la participation sociale pour la CSU. Le Réseau est présidé conjointement par Jean-François Delfraissy, Président du Comité consultatif national d’éthique, France ; Justin Koonin, Président d’Acon/représentant du Mécanisme de participation de la société civile ; et Mette Kinoti, Cheffe des programmes, Amref Health Africa. Pour en savoir plus sur la réunion et consulter le rapport final, cliquer ici.

Des OSC militantes au Japon pour le C20
Au total, 830 participants venant de 40 pays et régions se sont réunis au Japon pour prendre part au Sommet C20 (sommet de la société civile) pendant trois jours, du 21 au 23 avril 2019 à Tokyo, Japon. Dans la préparation de cet événement, les membres de la société civile de différents domaines de travail ont rédigé des recommandations clés par le biais d’un processus de dialogue et des discussions sur plus de trois mois. Ces recommandations clés ont été remises au Premier Ministre Abe le 18 avril. Des représentants de la société civile membres du Groupe consultatif auprès du MPSC de la CSU2030 ont présenté les demandes clés du Mouvement pour la CSU et les Activités prioritaires du MPSC. Ils ont demandé aux gouvernements du G20 de se faire représenter par des chefs d’État ou de gouvernement à la réunion de haut niveau des Nations Unies sur la CSU et de convenir d’indicateurs pour mesurer les progrès de la CSU dans la réponse aux besoins spécifiques des populations vulnérables et négligées, notamment les femmes, les enfants, les adolescents et les jeunes, ainsi que les personnes touchées par des maladies qui font l’objet de peu de recherches. En savoir plus.

Le MPSC à l’Assemblée mondiale de la Santé
La société civile a organisé un événement parallèle pendant la 72e Assemblée mondiale de la Santé, en mai 2019, sous le titre Action et redevabilité sur la CSU : monter en puissance dans la perspective de la réunion de haut niveau des Nations Unies. La société civile et les communautés ont partagé leurs optiques et ont exhorté les gouvernements et les partenaires du développement à galvaniser l’action politique et la dynamique requises pour stimuler les progrès sur la CSU dans la préparation de la réunion en septembre. 

L’événement parallèle était organisé par Save the Children et coparrainé par la CSU2030 et son Mécanisme de participation de la société civile (MPSC), la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), le Global Health Council, Action contre la Faim et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA).

Au cours de l’Assemblée mondiale de la Santé, le MPSC a aussi organisé un événement, conjointement avec le Global Health Council et d’autres partenaires, intitulé Participation des communautés et de la société civile pour le Plan d’action mondial sur la santé et le bien-être pour tous.

Le MPSC à la conférence Women Deliver
La couverture santé universelle a constitué un thème central de la conférence Women Deliver 2019. Les thèmes abordés dans les multiples événements sur la CSU incluent l’utilisation de données ; la participation communautaire ; le leadership des jeunes ; le plaidoyer ; les expériences nationales et régionales ; l’intelligence artificielle et la technologie digitale. La Dre Oanh Khuat, membre du Groupe consultatif auprès du MPSC, s’est exprimée au cours de l’événement parallèle « Du mouvement mondial à l’action locale ; genre, santé et droits en matière de santé sexuelle et génésique dans le cadre de la CSU », organisé par la Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF) et l’Agence suédoise de coopération internationale pour le développement. Les modérateurs ont mis en commun leurs expériences sur les solutions pratiques pour corriger les inégalités sexuelles et réaliser les droits en matière de santé sexuelle et génésique par le biais d’engagements locaux en faveur de la CSU. La Dre Khuat a souligné combien il était important de « surveiller étroitement les services dans les pays où les donateurs font la transition vers une sortie de l’aide ». Elle a révélé les lacunes dans les services contraceptifs de son pays, le Viet Nam, et fait connaître les projets de son organisation pour faire campagne afin que ces services essentiels soient inclus dans l’ensemble national de la CSU. 

La CSU : atteindre les populations les plus laissées pour compte grâce aux programmes de soins de santé à assise communautaire
L’événement, « La CSU : atteindre les populations les plus laissées pour compte grâce aux programmes de soins de santé à assise communautaire », s’est tenu le 10 juin parallèlement aux négociations intergouvernementales sur la déclaration politique de la réunion de haut niveau des Nations Unies consacrée à la CSU. Il était organisé à New York par la FICR, l’Organisation mondiale de la Santé, l’Organisation internationale pour les migrations, l’ONUSIDA et les Ambassadeurs du Maroc et de l’Espagne. Pendant la réunion, Amy Boldosser-Boesch, du Secrétariat du MPSC, a animé un groupe de haut niveau qui a mis en lumière comment l’impératif humanitaire et du développement durable de ne laisser personne de côté est capital pour réaliser la CSU. Point le plus important, les participants à l’événement, parmi lesquels des hauts fonctionnaires, ont pu entendre directement les récits de personnes laissées pour compte au jour le jour.

Autres nouvelles

29/10/2019
24/10/2019
24/10/2019

Le rapport suivant décrit les activités menées par le CSEM de...

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.