15 juillet 2019

Six nouveaux signataires du Pacte mondial de la CSU2030 pour progresser vers la CSU.

La CSU2030 souhaite la bienvenue à ses nouveaux membres

La CSU2030 souhaite chaleureusement la bienvenue aux six nouveaux signataires du Pacte mondial de la CSU2030 pour progresser vers une couverture santé universelle. L’Ukraine, la Suisse, l’Association médicale mondiale, la Fédération mondiale du cœur, Humanité et Inclusion (anciennement Handicap International) et le Conseil international des infirmières sont désormais membres de la CSU2030. Nous nous réjouissons de travailler collectivement sur les activités multipartites que nous mettons en œuvre pour progresser vers la CSU.

La cérémonie officielle de signature a eu lieu en marge de la 72e Assemblée mondiale de la Santé à Genève, et chaque nouveau membre a prononcé un discours démontrant sa volonté d’agir conformément aux principes contenus dans le Pacte mondial pour progresser vers une couverture santé universelle, à savoir :

  • Ne laisser personne de côté : une aspiration à l’équité et à la non-discrimination et une approche fondée sur les droits
  • La transparence et la redevabilité en matière de résultats
  • Des stratégies nationales de santé à base factuelle et le leadership des pays, avec l’administration du gouvernement pour garantir la disponibilité, l’accessibilité, l’acceptabilité et la qualité de la prestation des services
  • Faire en sorte que les systèmes de santé soient l’affaire de tous, avec la participation des citoyens, des communautés, de la société civile et du secteur privé
  • Une coopération internationale fondée sur l’apprentissage mutuel entre les pays, quels que soient l’état de développement et les progrès accomplis pour réaliser et conserver la CSU, et sur les principes de l’efficacité du développement.

Voici quelques-unes des déclarations prononcées lors de l’événement :

Mme Nora Kronig Romero, Ambassadrice pour la santé mondiale, Suisse, a déclaré : « Améliorer la qualité assurée à tous les patients en toutes circonstances, tout en garantissant un financement durable des systèmes de soins de santé, tel est le principal défi pour atteindre et renforcer la CSU au niveau mondial d’ici à 2030. La plateforme multipartite et les activités de plaidoyer de la CSU2030 permettent un échange bien informé des meilleures pratiques et mettent en commun l’engagement politique autour du renforcement des systèmes de santé pour la CSU. »

Le Dr Leonid Eidelman, Président de l’Association médicale mondiale, a affirmé : « L’aventure de la couverture santé universelle est capitale pour atteindre les cibles du ‘triple milliard’, et donc la principale activité en vue de la réalisation de l’ODD3. L’Association médicale mondiale adhère au concept sans réserve et nous sommes impatients de voir des soins primaires de qualité prodigués par des équipes pluridisciplinaires au cœur de systèmes de soins de santé solides et complets. À notre avis, la CSU est le plus grand pas en avant jamais fait par l’OMS et nous faisons fermement partie du mouvement. »

Mme Petra Schroeter, Directrice des relations institutionnelles et du financement à Humanité et Inclusion (anciennement Handicap International), a souligné le rôle central d’un mouvement mondial comme la CSU2030 pour mettre en pratique le concept de « ne laisser personne de côté ». « Le mouvement mondial de la CSU2030 a le pouvoir d’accélérer les progrès vers des systèmes de santé plus forts et de faire une réalité de l’impératif ‘ne laisser personne de côté’. Par conséquent, nous sommes honorés de nous joindre à la CSU2030 et nous attendons avec intérêt de travailler avec d’autres partenaires engagés pour faire avancer ce programme important. Les objectifs majeurs de la CSU2030 et les principes du Pacte mondial reflètent la mission d’Humanité et Inclusion qui est de travailler aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables tout en offrant un soutien aux États et aux acteurs internationaux pour des politiques et programmes plus inclusifs, également dans le secteur de la santé », a-t-elle remarqué.

M. Jean-Luc Eiselé, Directeur général de la Fédération mondiale du cœur, a assuré : « Nous croyons dans un monde où la santé cardiaque pour tous est un droit de l’homme fondamental et un élément crucial de la justice dans le domaine de la santé mondiale. Afin de concrétiser cette aspiration, nous devons travailler avec des partenaires de tout l’espace de santé publique, ainsi que du secteur privé, des milieux universitaires et des gouvernements pour réaliser la couverture santé universelle. »

La Dre. Ulana Supurn, Ministre de la santé par intérim, Ukraine, a déclaré : « La cérémonie d’aujourd’hui est un bon exemple de ce que la CSU devrait être : tous les partenaires travaillant ensemble pour garantir des systèmes de santé de qualité dans lesquels les personnes et les communautés peuvent avoir confiance et qui peuvent faire avancer sur la voie de la CSU. »

Ressources

Lisez le Pacte mondial de la CSU2030 ici.

Aussi disponible en: 

Espanol

Portugais

Russe

Chinois

Autres nouvelles

16/07/2019

Des nouvelles de la circonscription du secteur privé avec une...

10/07/2019
05/07/2019

Événement parallèle à la 72e Assemblée mondiale de la Santé à...

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.