29 novembre 2020

La CSU2030 lance une note politique : « La gestion des finances publiques pour la couverture santé universelle : pourquoi et comment elle est importante ».

Gestion des finances publiques pour la couverture santé universelle : pourquoi et comment elle est importante

Au cours de la réunion de haut niveau des Nations Unies sur la couverture santé universelle en septembre 2019, les dirigeants nationaux ont reconfirmé la couverture santé universelle (CSU) comme priorité politique nationale et se sont engagés à rediriger les fonds publics vers ce but. Le passage à la CSU exige souvent d’accroître les dépenses publiques ou de réorienter les ressources existantes. Une allocation stratégique et une utilisation efficace des fonds publics sont donc importantes.

La pandémie de COVID-19 a provoqué des difficultés sans précédent pour les économies nationales et la santé des populations. Elle a aussi mis en lumière combien il est important de donner la priorité aux réformes du système de santé sur la voie vers la CSU, comme stratégie clé capable d’aborder à la fois la sécurité sanitaire et la sécurité financière.

Les systèmes de gestion des finances publiques (GFP), par lesquels les gouvernements appliquent leurs politiques fiscales et sanitaires, jouent un rôle clé pour déterminer dans quelle mesure le pays gère de façon satisfaisante l’impact de la pandémie. On insiste de plus en plus sur l’intérêt d’investissements plus substantiels et plus ponctuels dans le secteur de la santé. Il est aussi reconnu qu’il est important de faire en sorte que les ressources circulent harmonieusement vers les centres de prestation des services et qu’elles soient dépensées judicieusement. Cela place donc des pressions accrues sur les systèmes de GFP.  

La note politique Gestion des finances publiques pour la couverture santé universelle : pourquoi et comment elle est importante est conçue comme une introduction qui expose les raisons pour lesquelles la gestion des finances publiques compte dans le secteur de la santé pour soutenir les progrès vers la CSU et qui montre qu’elle est déterminante pour prévenir les pandémies futures.

La note a été produite sous les auspices du Groupe de travail technique de la CSU2030 sur la gestion des finances publiques. Ce Groupe comprend des pays et des partenaires du développement, notamment des membres de l’Accélérateur du financement durable pour la santé au titre du plan d’action mondial pour l’ODD3, qui ont fourni des commentaires précieux ayant contribué à la finalisation de cette note de synthèse.

De l’avis général, les systèmes de GFP peuvent faciliter de meilleurs résultats sanitaires s’ils sont configurés avec le juste équilibre de contrôle et de souplesse requis pour le secteur de la santé. Néanmoins, les praticiens qui travaillent avec les partenaires du développement et les gouvernements ont souvent des attentes divergentes des systèmes de GFP et ne sont pas alignés au niveau interne, ce qui aboutit à des activités de réforme sous-optimales. De plus, il faut déplorer un manque de clarté sur le rôle de la GFP dans le secteur de la santé, qui risque de saper la capacité d’obtenir le soutien requis de la part des hauts responsables.

Cette note s’efforce de combler ces lacunes et d’articuler les résultats ambitieux généralement escomptés des systèmes de GFP. Elle aidera les experts de santé et de gestion des finances publiques à faire connaître ces questions et à monter en puissance pour une approche plus centrée sur la GFP dans le secteur de la santé, dans la perspective de la CSU et de la sécurité sanitaire plus large.

Ressources apparentées

Note politique de la CSU2030 : « Gestion des finances publiques pour la couverture santé universelle : pourquoi et comment elle est importante »

Si vous n’êtes pas prêts, il faut vous adapter : leçons tirées de la riposte au COVID-19 pour la gestion des finances publiques

Pourquoi l’achat stratégique et la gestion des finances publiques sont deux faces de la même médaille ?

Pas de calme après la tempête: il est temps de réorganiser les systèmes nationaux de gestion des finances publiques (GFP) dans le secteur de la santé

S’attaquer à la corruption dans les ripostes gouvernementales au COVID 19

COVID-19 : un défi pour les systèmes de gestion des finances publiques.

Comment le COVID-19 (coronavirus) touche les prestataires de soins de santé privés dans les pays en développement ?

De solides systèmes de gestion des finances publiques comme rouages indispensables pour la couverture santé universelle à l’horizon 2030

S’attaquer aux risques de corruption à l’époque du COVID-19 : prévenir et gérer les conflits d’intérêt dans le secteur public

Photo : OMS / Blink Media - Nana Kofi Acquah

Autres nouvelles

31/03/2021

As countries roll out COVID-19 vaccination, what are the lessons...

31/03/2021

From UHC2030 Co-Chairs Ms Gabriela Cuevas Barron and Dr Justin...

08/03/2021
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.