5 octobre 2017

Nouvelles d’une initiative apparentée à la CSU2030.

L’OMS lance le réseau mondial de prestation de services pour la couverture sanitaire universelle

Un réseau mondial visant à soutenir la mise en œuvre du Cadre pour des services de santé intégrés centrés sur la personne a été formé par le Département Prestation de services et sécurité de l’OMS. 

Le réseau mondial de prestation de services de l’OMS (GSDN) a été lancé le 20 juin à Almaty, Kazakhstan, parallèlement à la première réunion du groupe consultatif sur les soins de santé primaires.

Le GSDN est une initiative apparentée à la CSU2030 qui vise à renforcer les échanges de connaissances, la collaboration et le plaidoyer sur la prestation de services de santé intégrés centrés sur la personne pour la couverture sanitaire universelle. 

Le GSDN a un rôle crucial à jouer pour faire connaître le Cadre pour des services de santé intégrés centrés sur la personne au niveau international et plaider en sa faveur, en mobilisant activement les initiatives, les organisations et les activités mondiales, ainsi que d’autres acteurs clés.

Afin d’y parvenir, le GSDN se concentrera sur quatre objectifs :

1. Jouer un rôle actif pour faciliter et préconiser des services de santé intégrés centrés sur la personne.2. Soutenir l’échange d’informations et de connaissances parmi les acteurs clés en se fondant sur les plateformes de connaissances existantes, spécialement par le biais de la plateforme numérique IntegratedCare4People.3. Aider à mobiliser des ressources financières et non financières à l’appui de la mise en œuvre du Cadre.4. Resserrer la collaboration sur la prestation de services de santé intégrés centrés sur la personne, avec des liens éventuels avec des réseaux axés sur des domaines spécifiques de la prestation de services.

Première réunion

La première réunion du GSDN s’est déroulée le 22 juin et a rassemblé un groupe initial de membres du réseau représentant des associations professionnelles, des groupes de la société civile et d’autres organisations non gouvernementales, notamment :

• le Conseil international des infirmières (CII) ;• la Fondation internationale pour les soins intégrés (IFIC) ;• l’Alliance internationale des organisations de patients (IAPO) ;• la Fédération internationale des hôpitaux (FIH) ;• la Primary Health Care Performance Initiative (PHCPI) ;• World Family Doctor (WONCA) ;• la Fédération mondiale des associations de santé publique (WFPHA)

Les membres du réseau ont eu l’occasion de se rencontrer, de discuter et de contribuer à la recherche de moyens de faire avancer le réseau.

Photographie : @WHO Henrietta Allen