14 juillet 2022

Notice nécrologique : Shinzo Abe, ancien Premier Ministre

Group of individuals sat at white table. There is a large green curtain behind.

Nous sommes profondément attristés par la fin tragique de M. Shinzo Abe, ancien Premier Ministre du Japon. M. Abe était une source d’inspiration, un dirigeant qui a fait une véritable différence pour promouvoir la vision d’un monde en paix et en meilleure santé. Nous nous souviendrons de lui comme d’un champion indéfectible de l’engagement du Japon en faveur de la santé mondiale et, en particulier, nous retiendrons ses efforts en vue de garantir l’inclusion de la couverture santé universelle dans les objectifs de développement durable1 2 3. 

Le discours historique de M. Abe sur « La voie vers la couverture santé universelle : promotion d’une santé mondiale équitable et de la sécurité humaine à l’ère du développement post-2015 » au Sommet des Nations Unies sur le développement durable en 2015 a représenté une date particulièrement importante4. L’adoption des objectifs de développement durable par les États membres de l’ONU, y compris la couverture santé universelle comme cible 3.8, a marqué un tournant pour tous ceux qui croyaient dans le programme de la santé pour tous et, bien sûr, pour les centaines de millions de personnes dans le monde, notamment nombre de groupes vulnérables et de communautés marginalisées, qui n’ont toujours pas accès aux soins de santé et doivent choisir entre vivre en bonne santé ou plonger dans la pauvreté. Cela a aussi été le début d’une nouvelle aventure pour tous ceux qui ont participé à la création du Partenariat international de santé pour la CSU 2030 en 2016 et se sont engagés à travailler ensemble pour accélérer les progrès vers la CSU.

« Il y a un an, ici même aux Nations Unies, j’ai indiqué qu’il était nécessaire de resserrer la coopération entre les organisations internationales, les pays donateurs et d’autres acteurs pour renforcer les systèmes de santé dans les pays en développement en réunissant l’expertise de chacun. Cette sensibilisation a maintenant donné naissance à la plateforme du Partenariat international de santé pour la CSU 2030, ce qui facilite la collaboration entre différentes organisations telles que l’OMS et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Le Japon soutient fermement cette initiative. »5

Déclaration de M. Shinzo Abe, Premier Ministre du Japon

Beaucoup d’entre nous au sein du mouvement pour la CSU se sentent profondément inspirés par l’héritage de M. Abe dans la défense de la santé comme droit pour tous et du renforcement de la solidarité mondiale. Nous honorerons son travail et continuerons de mobiliser les défenseurs et les champions de la CSU partout dans le monde pour veiller à ce que chacun, où qu’il se trouve, ait accès à des services de santé de qualité, à un coût abordable, sans faire face à des difficultés financières. Nous avons hâte de poursuivre une étroite collaboration avec nos partenaires japonais dans le Gouvernement, le Parlement, la société civile, le monde universitaire et le secteur privé, en particulier pour assurer des résultats ambitieux suite à la réunion de haut niveau des Nations Unies sur la couverture santé universelle de septembre 2015, en exploitant le leadership du Japon lors de sa présidence du G7 en 2023.

Au nom des nombreux partenaires de la CSU2030, nous souhaitons présenter nos plus sincères condoléances à la famille et aux amis de M. Shinzo Abe, aux fonctionnaires gouvernementaux, en particulier au Ministère des affaires étrangères, et au peuple japonais.

Coprésidents du Comité directeur de la CSU2030

  • Mme Gabriela Cuevas Barron
  • Dr. Justin Koonin

Avec le soutien des membres du Groupe consultatif politique auprès du mouvement pour la CSU

  • M. Elhadj As Sy, Président du Conseil d’administration, Fondation Kofi Annan
  • Mme Emilia Saiz, Secrétaire générale des cités et gouvernements locaux unis (CGLU)
  • Prof. Keizo Takemi, membre de la Chambre des Conseillers, Japon
  • Mme María Fernanda Espinosa Garcés, Présidente de la 73e session de l’Assemblée générale des Nations Unies
  • Dr Vytenis Povilas Andriukaitis, ancien commissaire européen chargé de la santé et de la sécurité alimentaire
  • Mme Joy Phumaphi, Secrétaire exécutive, Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (ALMA)
  • Prof. Ilona Kickbusch, Présidente du conseil consultatif international, Centre de santé globale, Institut de hautes études internationales et du développement, Genève

Références :

1Stratégie du Japon pour la diplomatie mondiale en matière de santé – pourquoi elle compte : https://japan.kantei.go.jp/96_abe/statement/201309/17lancet_e.html

2Vision du Japon pour un monde en paix et en meilleure santé (2015) : https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736%2815%2901172-1/fulltext

3Vision du G7 à Ise-Shima pour la santé mondiale (2016) : https://www.mofa.go.jp/files/000160273.pdf

4Déclaration de M. Shinzo Abe, Premier Ministre du Japon (2015) : https://www.mofa.go.jp/files/000160273.pdf

5Déclaration de M. Shinzo Abe, Premier Ministre du Japon (2016) : https://www.mofa.go.jp/mofaj/files/000189687.pdf

Autres nouvelles

16/11/2022
16/11/2022

A statement from UHC2030's co-chairs following the G20 Summit in...

09/11/2022

On 4 November 2022, UHC2030 with the Swiss Tropical Health...

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.