10 décembre 2021

Dans ce blog, les membres du groupe représentant le secteur privé auprès de la CSU2030 partagent des exemples de la manière dont le secteur privé contribue au renforcement des systèmes de santé pour la CSU et la sécurité sanitaire.

Mobiliser les contributions du secteur privé pour des systèmes de santé résilients et équitables – que faudra-t-il pour y parvenir ?

Au moins la moitié de la population mondiale n’a toujours pas accès aux services de santé essentiels et, chaque année, près de 100 millions de personnes sont plongées dans une extrême pauvreté en raison de leurs dépenses de santé. La pandémie pèse lourdement sur les systèmes de santé existants qui doivent répondre aux besoins en hospitalisation et équipement spécialisé pour le COVID-19, pâtissent de la désorganisation d’autres services de santé et subissent le choc économique de la crise. Le COVID-19 a rendu encore plus urgent de compter sur des systèmes de santé résilients et équitables. Le temps est venu d’investir dans la couverture santé universelle (CSU) et d’assurer la préparation des pays contre les prochaines crises sanitaires mondiales.

Une action coordonnée et conjointe de divers acteurs nationaux et internationaux est impérative pour faire de la CSU une réalité. La CSU2030 offre une plateforme unique où différents groupes de parties prenantes, notamment un secteur privé en expansion, ont la possibilité d’harmoniser les manières dont ils peuvent travailler ensemble pour renforcer les systèmes de santé. Les écueils rencontrés dans le monde pendant la pandémie et le compte à rebours vers l’échéance de 2030 pour les objectifs de développement durable soulignent la nécessité d’une action urgente et plus vaste.

Comment le secteur privé peut-il contribuer à réaliser la CSU d’ici à 2030 ?

Le secteur privé contribue de manière vitale aux progrès vers la CSU. En 2019, quand les dirigeants mondiaux se sont réunis pour renforcer leurs engagements en faveur de la santé pour tous, au cours de la réunion de haut niveau des Nations Unies sur la CSU, le groupe du secteur privé auprès de la CSU2030 a publié cette déclaration conjointe sur les contributions du secteur privé. Dans la plupart des pays, le secteur privé est un fournisseur important de produits et services de santé. C’est un leader dans l’innovation et les nouveaux produits, techniques et connaissances capables d’améliorer les soins de santé.

En proposant leurs innovations et leur expertise, et en s’associant avec les gouvernements et d’autres acteurs des écosystèmes de santé, les entreprises ont la possibilité d’aider à renforcer les systèmes de santé pour répondre aux besoins actuels et émergents. Les partenariats noués pendant la pandémie peuvent être utiles à l’avenir, par exemple, pour la vaccination systématique et la préparation à de futures crises.

Ainsi, l’industrie biopharmaceutique s’est engagée à travailler avec les gouvernements sur l’accès aux vaccins et, plus largement, dans une recherche-développement qui contribue à la CSU. Pfizer et la Fondation UPS soutiennent la répartition équitable des vaccinations contre le COVID-19. La Fondation UPS donne des congélateurs aux pays qui ont besoin d’aide pour renforcer la capacité de leur chaîne de l’ultra-froid. Le partenariat tire parti de l’innovation dans la chaîne du froid sanitaire pour administrer rapidement et en toute sécurité des vaccins et des traitements cruellement nécessaires dans les zones qui en ont le plus besoin. À l’occasion de la pandémie de COVID-19, l’industrie a affirmé sa volonté de jouer un rôle clé pour sauvegarder la sécurité sanitaire mondiale.

Les collaborations entre entreprises et gouvernements contribuent à accélérer les progrès vers la CSU et à répondre aux crises sanitaires actuelles et futures. Au Kenya, Medtronic Labs travaille étroitement avec le Ministère de la santé, plusieurs autorités des comtés, l’Association kenyane de lutte contre le diabète et Novartis Global Health dans un partenariat public-privé qui fera date pour traiter l’hypertension et le diabète. De telles collaborations peuvent avoir un formidable impact, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. La Coalition de soins connectés et numériques est une plateforme s’efforçant d’élargir la participation du secteur privé en stimulant l’action collective sur les soins numériques et connectés dans les pays à revenu faible ou intermédiaire sur la voie vers la CSU d’ici à 2030.

Les innovations numériques, quand elles sont conçues et déployées dans un souci d’équité, peuvent faire une grande différence dans les régions à faibles ressources. L’entreprise de technologie sanitaire Philips apporte son savoir-faire technologique dans un partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et le Gouvernement de la République démocratique du Congo afin de moderniser les équipements aux niveaux primaire et hospitalier en les dotant d’infrastructures, de sources d’énergie, d’eau, d’équipement médical, de logiciels et de services pour améliorer la santé de la mère et de l’enfant. En réponse à l’appel pour une aide aux soins de santé en Afghanistan, l’entreprise technologique canadienne Taleam Systems a fait équipe avec des communautés afghanes pour déployer des innovations technologiques qui renforcent leurs systèmes de santé, comme des générateurs de secours pour les dispensaires et la création d’un code QR de façon à permettre aux centres de santé de gérer plus efficacement leurs rendez-vous. En Algérie, MEDx travaille au nom du Gouvernement néerlandais sur une solution de réalité augmentée pour assurer l’entretien des équipements médicaux.

Appel à l’action : redoubler d’efforts pour des systèmes de santé équitables et résilients

Le manque de soins de santé de qualité et d’un coût abordable est l’un des problèmes les plus pressants de notre époque, et la pandémie de COVID-19 n’a fait que l’exacerber. La CSU signifie ne laisser personne de côté et, ainsi que l’a souligné la déclaration sur les contributions du secteur privé à la CSU, élargir la participation du secteur privé, tirer parti des technologies novatrices et investir dans l’infrastructure sont autant de mesures qui devraient contribuer à un accès équitable aux soins de santé.

Les entreprises auront besoin de participer à de véritables collaborations – des dialogues ouverts fondés sur la confiance mutuelle – avec des gouvernements et d’autres acteurs des écosystèmes de santé. Cela oblige aussi les gouvernements à définir des politiques de santé qui créent un environnement habilitant et bien coordonné pour tous les acteurs. Le secteur privé peut aider les autorités et les institutions à transformer les ambitions de la CSU en plans concrets.

L’importance de la coordination, de la collaboration et de la confiance entre tous les acteurs est une leçon capitale de la riposte au COVID-19. Les gouvernements devront agir comme guides, en définissant des stratégies et des plans et en établissant un environnement propice à la collaboration et à une action bien coordonnée. Le secteur privé peut jouer un rôle important dans des activités plus larges pour consolider la recherche et l’analyse des données afin d’évaluer les progrès et de permettre la redevabilité, l’apprentissage mutuel et la correction de trajectoire, quand nécessaire.

Le temps est maintenant venu pour le secteur privé de redoubler d’efforts collectifs afin de parvenir à la CSU. Le secteur privé a le pouvoir d’aider à diffuser les progrès vers la CSU et, en travaillant ensemble, nous pouvons honorer la promesse de la santé pour tous. En cette Journée de la CSU, nous nous joignons à l’appel exhortant à ne laisser la santé de personne de côté et à investir en faveur de systèmes de santé pour tous.


Ce blog a été produtit par des membres du groupe du secteur privé auprès de la CSU2030, qui reçoit actuellement un appui administratif de la Banque mondiale, rassemble des acteurs du secteur privé et favorise le dialogue et la collaboration dans l’ensemble du secteur privé et avec d’autres partenaires, groupes et réseaux de la CSU2030. Ses membres comprennent des organismes à but lucratif et des entreprises sociales dans la chaîne de valeur de la santé, tels que des prestataires de services, des compagnies d’assurance maladie, ainsi que les fabricants et distributeurs de médicaments, de produits sanitaires et de technologies novatrices. Pour en savoir plus : Participation du secteur privé - CSU2030.

Catégorie: Secteur privé

Autres nouvelles

17/06/2022
15/06/2022
13/06/2022
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.