La mission de la CSU2030 est de créer un mouvement de façon à accélérer les progrès équitables et durables vers une couverture santé universelle (CSU).

La communauté internationale s’est engagée à parvenir à une couverture santé universelle (CSU). Quand les 193 États Membres de l’Organisation des Nation Unies ont adopté les objectifs de développement durable (ODD) à New York en 2015, ils ont défini un programme ambitieux pour un monde plus sûr, plus juste et en meilleure santé à l’horizon 2030. Les objectifs incluent un large éventail de cibles touchant différents secteurs. L’objectif relatif à la CSU est la promesse d’un monde plus sain.

L’inclusion de la CSU dans les ODD représente une occasion de promouvoir une approche globale et cohérente de la santé, en se centrant sur le renforcement des systèmes de santé (RSS). La CSU est fondée sur le principe selon lequel tous les individus et toutes les communautés devraient avoir accès à des services de santé essentiels de qualité, sans connaître de difficultés financières. La CSU concerne toutes les cibles de santé et contribue à la sécurité sanitaire et l’équité.

Les partenaires de la CSU2030 sont convaincus que pour parvenir à la CSU, il faut déployer des efforts coordonnés à travers de multiples secteurs et développer des systèmes de santé robustes, durables et équitables qui aideront à améliorer les résultats sanitaires.

La CSU2030 fournit une plateforme pluripartite qui encourage la collaboration sur le renforcement des systèmes de santé (RSS) aux niveaux international et national. Nous préconisons un engagement politique accru en faveur de la CSU et facilitons la redevabilité et le partage des connaissances. Dans les pays qui reçoivent une aide extérieure, nous continuons à promouvoir le respect des principes de l’efficacité de la coopération au développement comme la meilleure manière de garantir la coordination autour du RSS.

Objectifs de la CSU 2030 

  1. Améliorer la coordination des activités de RSS pour la CSU au niveau international, y compris les synergies avec des partenariats et réseaux techniques apparentés.
  2. Renforcer le dialogue politique pluripartite et la coordination des activités de RSS dans les pays, notamment le respect des principes et comportements de l’IHP+ dans les pays qui reçoivent une aide extérieure. 
  3. Faciliter la redevabilité en matière de progrès vers le RSS et la CSU, de façon à contribuer à une approche plus intégrée de la redevabilité au titre de l’ODD3. 
  4. Consolider l’impulsion politique autour d’une vision globale partagée du RSS pour la CSU et plaider pour une allocation de ressources suffisantes, adaptées et bien coordonnées au RSS.

“Je pense que la CSU2030 n’est pas l’œuvre d’une personne ou d’une organisation.

Plusieurs partenaires peuvent travailler ensemble pour apporter leurs connaissances, leur intelligence et les données issues des niveaux nationaux. "

Kaorsar Afsana, BRAC, Bangladesh

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.