IHP+ has transformed into UHC2030. You can still access the old IHP+ website and resources for now, and read about the transformation process here

Ce groupe de travail s’emploie à préparer des conseils pour la coordination et le renforcement des systèmes de santé dans les pays placés dans un environnement opérationnel fragile ou difficile. Les directives prendront en considération trois scénarios spécifiques. Premièrement, de faibles capacités du système de santé, deuxièmement, un manque de gouvernement réellement représentatif et, troisièmement, des pays qui connaissent un conflit ou une situation d’urgence.

Les directives encourageront et faciliteront l’analyse de situation, la coordination des partenaires humanitaires et du développement ainsi que le soutien coordonné du renforcement des systèmes de santé. Ces activités feront l’objet d’un projet pilote dans deux ou trois pays avec un environnement fragile ou difficile.

Une première étape est une analyse des publications relatives au renforcement des systèmes de santé, à la prestation des services de santé et à la coordination entre différents acteurs dans des pays sous tension, avec une synthèse des leçons sur la coordination des partenaires et des interventions sur les systèmes de santé. Après un processus de mise en concurrence, l’analyse des publications a été confiée à l’Institut de médecine tropicale d’Anvers et devrait être achevée d’ici à la fin septembre 2017. Une liste préliminaire des publications pertinentes incluse dans le mandat du groupe de travail est présentée ci-dessous.

Objectifs

Le groupe de travail aura les objectifs suivants :

1. Préparer des conseils pour une meilleure coordination des partenaires humanitaires et du développement et d’autres institutions autour du renforcement de systèmes de santé résilients dans des pays caractérisés par la fragilité, le conflit, les situations d’urgence et/ou un environnement opérationnel difficile. 

2. Piloter une analyse de situation et une évaluation ainsi qu’une coordination des partenaires humanitaires et du développement, et du soutien au renforcement des systèmes de santé dans deux ou trois pays avec un environnement fragile ou difficile.

Mandat 

Comptes rendus des réunions

27 février 2017

21 janvier 2017 

21 décembre 2016

6 décembre 2016

Les membres sont les suivants : 

Équipe spéciale de la CSU2030 : Finn Schleimann, Conseiller principal en santé, Gouvernance et financement des systèmes de santé (HGF), OMS, qui assure le secrétariat. 

Partenaires du développement : 

Amelia Peltz, Conseillère principale sur le genre, Bureau de la santé mondiale, USAID – Coprésidente

Andre Griekspoor, Administrateur technique, Gestion des risques liés aux situations d’urgence et action humanitaire (ERM), OMS 

Denis Porignon, Administrateur technique, Gouvernance et financement des systèmes de santé (HGF), OMS 

Dirk Horemans, Administrateur de programme, Prestation de services et sécurité (SDS), OMS

Anshu Banerjee, Directeur (coordination mondiale), FWA, OMS

Tekabe Belay, Économiste principal, Banque mondiale

Amy Kay, Conseillère principale en santé, Bureau du Moyen-Orient, USAID

Satoko Horii, Chercheur principal, Institut national de santé publique, Japon

Noriko Fujita, Directeur de la Division des programmes de santé mondiale, Centre national pour la santé et la médecine dans le monde, Japon

Holger Thies, Conseiller, GIZ 

Olga Bornemisza, Conseillère technique, Systèmes de santé, Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme 

Cornelius Oepen, Administrateur chargé de l’aide internationale à la coopération, DEVCO, Commission européenne

Ian van Engelghem, Conseiller en santé mondiale, ECHO, Commission européenne 

Judith Kallenberg, Cheffe des politiques, Gavi Alliance

Montasser Kamal, Chef de programme, Centre de recherches pour le développement international, Canada

Taraneh Shojaei, Cheffe du Pôle de politique de santé mondiale, Ministère français de l’Europe et des affaires étrangères 

Institutions humanitaires/d’urgence :

Julie Hall, Directrice des soins de santé, FICR

Mit Philips, Unité de l’analyse et du plaidoyer – Équipe d’accès à la santé, MSF (observateur) 

Lara Ho, Conseillère technique principale pour la recherche en santé, Comité international de secours

Autres organisations :

Rachel Scott, Cheffe d’équipe sur les conflits, la fragilité et la résilience, OCDE

Kristina Yarrow, Directrice de la politique et de la stratégie en matière de santé mondiale (participant au mouvement « Chaque femme, chaque enfant » et au Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l'enfant), Fondation des Nations Unies

Egbert Sondorp, Conseiller principal sur les systèmes de santé, KIT (représentant le groupe de travail thématique sur les États fragiles et touchés par un conflit)

Pays avec un environnement fragile ou difficile :

Abdul Qadir, Directeur général de la politique et de la planification, Ministère de la Santé publique, Afghanistan

Benedict Harris, Ministre adjoint de la Santé, Libéria 

Joy Waya, Administratrice nationale de programme de RSS, Bureau de l’OMS au Soudan du Sud

OSC/ONG : 

Kaosar Afsana, Directrice des programmes de santé, de nutrition et de population, BRAC – Coprésidente

Guy Aho Tete Benisan, Coordonnateur régional, REPAOC

Maarten Oranje, Expert en CSU, Cordaid 

Consultant : Enrico Pavignani, Consultant en santé publique 

 
Pour de plus amples informations ou si vous souhaitez vous joindre au groupe, prière de prendre contact avec : 

Finn Schleimann, OMS et Équipe de base de la CSU2030 schleimannf@who.org