Dans beaucoup de pays, la gestion des finances publiques (GFP) est essentielle pour parvenir à une couverture sanitaire universelle. Le mandat de la CSU2030 est plus large que celui de l’IHP+ : il va au-delà de l’efficacité de l’aide au développement pour englober le renforcement des systèmes de santé, la mobilisation des recettes intérieures et le financement de la santé.

Pour beaucoup de pays, en particulier les pays à revenu intermédiaire, l’efficacité de l’aide au développement n’est pas nécessairement un domaine prioritaire, du fait de leur faible dépendance au soutien des donateurs dans le secteur de la santé. Pour ces pays, les dispositions de GFP en amont, comme la formulation et l’exécution du budget, l’allocation des ressources, la mobilisation des recettes intérieures et le financement national peuvent être des axes plus pertinents pour la collaboration autour de la GFP. 

La collaboration sur les dispositions de gestion financière en aval pour les projets financés par les donateurs sera encore utile pour les pays à faible revenu qui continuent de recevoir un soutien important des bailleurs de fonds dans le secteur de la santé.

En harmonisant et, au bout du compte, en alignant les systèmes de gestion financière des partenaires, on pourra obtenir de meilleurs résultats pour les interventions sanitaires dans les pays partenaires en inscrivant l’aide extérieure dans le budget, en améliorant l’exécution budgétaire, en réduisant les coûts de transaction, en augmentant la transparence fiscale et la supervision de l’utilisation des fonds de l’aide. Ces activités permettront aussi de garantir un soutien coordonné pour consolider les capacités des pays.

Objectifs

Le groupe de travail aura les objectifs suivants : 

  1. promouvoir des approches conjointes de la GFP dans les études relatives à la santé ;
  2. synthétiser et partager ces connaissances sur les questions de GFP dans le secteur de la santé ;
  3. promouvoir les liens entre la GFP et le financement de la santé ; et 
  4. faciliter l’appui à la mise en œuvre d’approches conjointes d’harmonisation et d’alignement de la gestion financière.

Mandat

Comptes rendus

Le groupe de travail s’est réuni aux dates suivantes :

16 février 2017

19 novembre 2016

27 mai 2016

Rapport de situation mai 2016

Liste de participants

Le groupe de travail technique sur la gestion des finances publiques est formé d’experts en gestion financière issus de partenaires du développement et de pays partenaires de la CSU2030. Ce groupe est présidé par Renaud Seligmann, Directeur du secteur de la gestion financière à la Banque mondiale. 

Les membres du groupe sont les suivants : 

Partenaires du développement

Banque mondiale : Renaud Seligmann

USAID : Kamiar Khajavi et Parmela Rao

FNUAP : Mona Khurdok

BAD : Entienne Nkoa

KfW : Patrick Rudolph

Gavi Alliance : Rosemary Owino

Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme : Adda Faye

Union européenne : Elena Arjona Perez

OMS : Helene Barroy

Pays partenaires 

Sierra Leone : Sorie Kamara

Népal : Mr. Surya Mani Gautam

Sénégal : Ndeye Mayé Diouf

Éthiopie : Mekdim Enkossa

Pour de plus amples informations prière de prendre contact avec :

Max Dapaah, Banque mondiale et Équipe de base de la CSU2030, mdapaah@worldbank.org 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.