L’objectif du groupe de travail de la CSU2030 sur la CSU dans les environnements fragiles est d’encourager l’adoption de politiques et pratiques mieux adaptées aux situations de fragilité afin de mettre en place et maintenir une couverture de services de santé de qualité qui répondent aux besoins de santé de toutes les personnes vivant dans ces situations, tout en renforçant les systèmes de santé et en accélérant les progrès vers la CSU. Voici le plan de travail et le mandat actuel du groupe de travail, qui a été affiné pour 2019.

Le groupe de travail sur la CSU dans les environnements fragiles a été créé en 2016 avec ce mandat initial (2017). Un premier résultat du groupe de travail a été une analyse des publications qui a été produite par l’Institut de médecine tropicale.

Après la fin de l’analyse des publications, le groupe de travail s’est rencontré en face à face pour réfléchir aux conclusions de cette étude et préciser le mandat du groupe de travail pour 2018-2019. En savoir plus sur la première réunion en face à face.

Ainsi que mis en exergue dans le mandat, les objectifs du groupe de travail sont les suivants :

  1. renforcer les outils/méthodes techniques à base factuelle et le partage des connaissances sur des considérations spécifiques pour les politiques et les approches programmatiques, afin de relever les défis de la prestation des services de santé, tout en consolidant les systèmes de santé et en accélérant les progrès vers la CSU dans les environnements fragiles, touchés par les conflits, vulnérables et/ou difficiles ;
  2. porter ces considérations spécifiques à l’attention des principales parties prenantes dans la perspective d’une action et d’un soutien financier ; et 
  3. favoriser et soutenir la collaboration entre l’action humanitaire et de développement, parmi les autorités et acteurs locaux, nationaux et internationaux, notamment les gouvernements, en vue d’améliorer l’adéquation, l’efficacité et l’utilité du soutien disponible pour le renforcement des systèmes de santé et la CSU dans des contextes choisis. 

Le groupe de travail entend être dynamique et inclusif, avec un groupe de base engagé dans des activités pratiques à qui il incombe d’imprimer une orientation stratégique et de superviser la mise en œuvre du plan de travail, des équipes spéciales actives à durée limitée chargées de produire des résultats et un groupe de travail technique – ou communauté - plus large à qui demander des contributions ou auprès de qui diffuser les résultats. L’Équipe de base de la CSU2030 assure l’appui administratif du groupe de base.

Le mandat et le plan de travail restent des documents évolutifs et ils sont mis à jour par le groupe de base si nécessaire.

Événement parallèle à l’Assemblée générale des Nations Unies sur la CSU dans les situations d’urgence, septembre 2018

Article sur l’événement de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies où a été lancé l’appel à l’action sur la CSU dans les situations d’urgence

Événement parallèle sur la CSU et les situations d’urgence à la 71e Assemblée mondiale de la Santé, mai 2018

Compte rendu de l’événement parallèle à la 71e Assemblée mondiale de la Santé sur la CSU et les situations d’urgence

Rapport sur l’événement parallèle à la 71e Assemblée mondiale de la Santé sur la CSU et les situations d’urgence

Première réunion en face à face, novembre 2017

Rapport final  

Obtenir plus d’informations sur la première réunion en face à face du groupe de travail ici.

Secrétariat – Équipe de base de la CSU2030 :

Lara Brearley, Organisation mondiale de la Santé

Kazumi Inden, Groupe de la Banque mondiale

Membres du groupe de base :

Amy Kay/Sonia Walia, USAID

Andre Griekspoor, OMS

Barni Nor, Agence suédoise de coopération internationale

Claudia Vivas, UNICEF

Dirk Horemans/Ben Lane, OMS

Egbert Sondorp, Royal Tropical Institute (KIT) et Groupe de travail thématique sur les systèmes de santé dans les environnements fragiles et touchés par les conflits de Health Systems Global

Emanuele Capobianco, FICR

Hala Abou-Taleb/Ali Ardalan, OMS/EMRO

Harriet Adong, Foundation for Integrated Rural Development – représentante du MPSC

Jacob Hughes, Management Sciences for Health

Karl Blanchet, London School of Hygiene & Tropical Medicine

Marwin Meier, World Vision – représentant du MPSC

Olga Bornemisza, Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme

Tim Martineau, Liverpool School of Tropical Medicine

Abir Shady/Mehr Shah, observateurs du Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l'enfant à des fins de coordination

Si vous aimeriez figurer sur la liste de distribution du groupe de travail élargi, veuillez contacter Lara (brearleyl@who.int) et Kazumi (kinden@worldbank.org). 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.